Yves de Bermond exprime à nouveau son doute sur la théorie Alisienne de la bataille d'Alésia : "Le doute d'un simple lecteur ne fait pas le poids face aux certitudes d'un historien surtout, nous dit-on, lorsque le scepticisme est une entrave au savoir officiel. Quelques perles glanées au passage dans certaines manifestations de ce savoir autoproclamé et officiel méritent les flèches plus que le corps de Saint Sébastien."

La suite de cet article est à lire sur le site Alésia et dépendances comme d'habitude.